Home Page Das Hohe Venn Zufahrt Kontakte u. nützliche Links Dokumentation FR - NL

 

Der Pfad des Poleurvenns ist wieder zugänglich

ZEITWEILIGES ZUGANGSVERBOT ZU DEN NATURRESERVATEN DES HOHEN VENNS
11. März - 16. Juni 2017
[ Info ]

Die neue Ausgabe der Miscellanea Faniae ist auf dieser Webseite verfügbar  [ HIER ]

Von diesem Tag an, ist der Verkehr im Naturschutzgebiet Clefaye (Piste 8 und 9) verboten. Die Forstarbeiter werden dort die Holzstege ab dem Frühjahr nach und nach abbauen, und nicht mehr ersetzen.
Nach dem Abbau, werden die Pisten wieder geöffnet.


Zu sehen

Das LIFE-Projekt « Hohes Venn » wurde Ende 2012 abgeschlossen. Ein Dokumentarfilm wurde realisiert, um die verfolgten Ziele zu präsentieren sowie die Vielfalt der Arbeiten und Landschaftsveränderungen während den 5 Jahren zu visualisieren.

Um den Film zu sehen, suchen Sie den folgenden Link auf: [HIER]

Projekt Life Hohes Venn. Renaturierung von Heide-und Moorflächen, Regisseur Gerd Herren, 2012,  20 Min.


 

 

Photos : S. Nekrassoff

Zu sehen

Le Parc Naturel Hautes-Fagnes/Eifel vient de réaliser une capsule vidéo (lien Youtube) dont l'objectif premier est de présenter le parc auprès de sa population : définir sa superficie, évoquer ses richesses et ses diversités, mais aussi définir les rôles et les missions du Parc en tant qu'institution au service de la population et des structures professionnelles (agriculteurs,entreprises, commerçants, etc.).

Cette vidéo met aussi en évidence la confusion persistante entre « Parc » et « Réserve naturelle ».

Film présentation Parc Naturel

   

Nouvelle publication


L’auteur s’est attaché aux deux récits les plus célèbres des Hautes-Fagnes. Confronté à des versions différentes et parfois peu soucieuses de la vérité historique, il s’est employé à distinguer le vrai du faux, les hypothèses des faits avérés. Son ouvrage se décline en deux parties.

Que savons-nous vraiment de Michel Schmitz et de la fondation de la Baraque Michel ? Jusqu’il y a peu, l’histoire du fondateur de la Baraque se basait essentiellement sur des témoignages postérieurs aux faits, parfois de plusieurs dizaines d’années. Ils étaient d’autant moins fiables que la légende attachée au lieu a rapidement agi comme un miroir déformant.

La documentation rassemblée dans ce travail n’est pas exposée à ce risque puisque la plupart des pièces retrouvées sont antérieures à la fondation de l’établissement, ou en sont contemporaines. Elles apportent quelques éclaircissements, corrigent certaines interprétations, et enfin, révèlent des éléments nouveaux.

La confrontation des documents cartographiques entre eux, mais aussi avec d'autres catégories de témoignages, enrichit incontestablement la connaissance de l'évolution des milieux fagnards depuis qu'ils sont arpentés et exploités par l?homme

Au cours d’une journée de janvier 1871, Marie Solheid et François Reif quittent Jalhay et entament la traversée de la Fagne pour gagner Xhoffraix. Ils n’atteindront jamais leur destination. Le récit de leur équipée tragique se basait traditionnellement sur des documents et des témoignages souvent rédigés ou recueillis bien après les faits, parfois contradictoires ou sujets à caution.

Rassembler ces témoignages et les confronter, mais aussi les éclairer avec d’autres documents contemporains des faits a permis de mieux en mesurer la fiabilité. Aujourd’hui, nous sommes en mesure de distinguer les détails du récit qui peuvent être établis avec certitude de ceux qui doivent être mis en doute. L’éclairage sur les portraits de Marie et François ainsi que sur leur mésaventure est désormais plus clair et plus précis.

S. Nekrassoff, La Baraque Michel et la Croix des Fiancés. Aux sources de deux récits fagnards emblématiques, 2016, 108 p., illustrations en couleurs. Prix : 14 €
(infos : haute.ardenne@skynet.be)

 

 



















Zugangs- möglichkeiten